Le Tarot-Torah :

J’ai toujours été fascinée par le Tarot de Marseille et en recherche d’une méthode de lecture qui me conviendrait vraiment. J’étais désireuse d’en savoir plus mais rebutée par les interprétations très négatives données à certaines lames: l’Arcane sans Nom… funeste présage ! la Maison Dieu… catastrophe ! Quant au Diable… n’en parlons même pas ! Et puis, un jour, j’ai découvert la méthode de Claude de Milleville et j’ai enfin pu me réconcilier avec l’ensemble de ce jeu merveilleux.

Comme elle aime à le dire : « il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises lames ! »

Le Tarot-Torah tel que je l’ai appris dans les cours de Claude est bien un Tarot démystifié. C’est l’histoire symbolique de la création de l’univers et de notre cheminement d'être humain sur cette terre. Il raconte ce parcourt initiatique qu’est la vie et son mode d’emploi : la loi ou Torah en hébreux qui dit que dans cette vie et le temps qui nous est imparti, nous avons à entreprendre, apprendre, comprendre, prendre notre place, communiquer, aimer et enfin nous reposer pour jouir du travail accompli. On peut y voir, symboliquement, la création du Monde en 7 jours, puisqu’il est dit qu’au 7ème jour Dieu se reposa pour jouir de sa création. Le but du jeu, c’est de devenir libre : « Nous sommes en devenir LIBRE ! ». C’est la symbolique du Mat!

Le Tarot nous parle de nous, de notre inconscient et se lit « comme une bd ». C’est une aide psychologique appréciable et une façon d’apprendre à mieux se connaitre. C’est le langage universel du symbole et c’est pourquoi il nous parle directement. Notre inconscient sait quoi faire et par où passer ! Nous seul savons ce qui est bon pour nous !

La Nombroscopie :

Claude de Milleville a élaboré une méthode : la Nombroscopie. Sur quoi se base-t'elle et pourquoi ça marche?

Les nombres qui jaillissent spontanément de notre esprit sont directement en lien avec les préoccupations du moment. Un nombre, dans sa dimension symbolique, est le reflet d’une pensée ou d’un état émotionnel. En réduisant un grand nombre en lames du Tarot il nous révèle de façon étonnement précise ce que vit une personne. Freud et Jung avaient déjà pressenti que les nombres exprimés au hasard n'étaient pas innocents et ils en parlaient déjà dans leurs œuvres:

"Quand on demande à un sujet de dire arbitrairement un chiffre, on constate que son choix est rigoureusement déterminé par une préoccupation personnelle. Cela confirme l'existence d'une détermination psychique".

S. Freud, père de la Psychanalyse, "Croyance au hasard et superstitions"

"Les nombres naturels, d'un point de vue psychologique, sont certainement des représentations archétypes, car nous sommes obligés d'y penser suivant un chemin déterminé. Il est évident que les nombres sont les produits spontanés et autonomes de l'inconscient. Le hasard du tirage est une façon d'établir une relation avec l'inconscient du consultant et son environnement cosmique".                                                                                                                                                  C.G. Jung, "L'homme et les symboles"